jeudi 31 mars 2011

Oak Oak

Alors que, il faut l'avouer, j'étais quelque peu en manque d'inspiration ces derniers temps (c'est toujours un peu creux, le passage d'une saison à une autre...), v'la ti pas que je tombe sur le travail de Oak Oak, au hasard de facebook.

Et là, gros coup de coeur!!!!



Grâce à son blog, mis en ligne il y a 3 ans,Oak Oak (artiste anonyme de St Etienne) nous fait sourire avec ses interprétations pleines d'humour d'un décor urbain auquel on ne fait plus attention.
Il donne vie à la fissure d'une façade, à un panneau de signalisation, à un plot en béton avec une esthétique puisée dans les jeux vidéos et séries des années 90.

Pour cela, il repère, au gré de ses promenades, des endroits ou des détails qui l'inspirent. Ensuite, il rentre chez lui dessiner ce qu'il retournera placer à l'endroit prévu, à un moment plus opportun.
Une fois l'oeuvre collée, elle reste sur place jusqu'à ce qu'elle disparaisse, souvent une semaine ou deux plus tard.

Dans le monde de Oak Oak, les marches d'escaliers deviennent un piano, le petit bonhomme rouge décide de partir explorer le monde, les bouches d'incendies sont des monstres grimaçant, Charlie joue à cache cache dans le mobilier urbain.

Un bien bel exemple que les tours de béton ne sont pas forcément une prison, mais une réelle source d'inspiration.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire