jeudi 19 mai 2011

How to catch Dreams

Dans la série “J’aime les Indiens”, voici un élément qui revient très régulièrement sur les blogs que je fréquente: le Dream Catcher (l’Attrapeur de Rêves).

Ma mère aurait tendance à dire “Attrape Poussière, oui….” Et moi je lui répondrais: “Mais, non, t’as pas idée comme c’est poétique”

Dans la croyance populaire amérindienne, l’attrapeur de rêve s’accroche sur le bord d’une fenêtre afin que les premières lueurs du jour brûlent les mauvaises images des rêves pour ne garder que les belles de la nuit.

J’en ai personnellement un que j’ai rapporté d’un voyage au Canada y’a 10 ans. Je crois qu’il ne marche pas toujours très bien, mais en même temps, pour capter les premières lueurs du jour quand ton apparte donne sur une cour intérieur, faut que ça soit un Dream Catcheur de compèt!

Cela dit, parfois, quand les rêves sont trop jolis, c’est assez dificile d’ouvrir les yeux le matin, et se rendre compte que ce n’était pas vrai….

Heureusement, il y a des matins où ça vaut le coup de se lever......

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire