lundi 18 juin 2012

Girls & Tattoos

L'an dernier, pour mettre toute les chances de son côté quand on voulait devenir mannequin, il fallait se teindre les cheveux en pastel.

Cette année, les règles ont changé.
La mode est au tatouages, avec un S. Car on ne parle pas simplement du petit dauphin au bas de la cheville, non, là, on parle de tatouages façon vieux biker qui n'a besoin de personne et qui a parcouru 10 fois les USA aller-retour en Harley Davidson.
Et c'est assez drôle, car autant se couvrir de tatouages aura tendance à faire mourir d'horreur mamans et mamies, autant dans le milieu de la mode, ça vous fera exploser votre boîte de messages tant l'on se bousculera pour faire des photos de vous.










Je ne sais pas vraiment où et comment c'est arrivé (Feu notre Amy W. y est peut être pour quelque chose) mais je me suis rendue compte que les tatoués étaient partout en regardant Secret Story l'autre jour (hep, on ne  juge pas!!!!) : l'une a 100 tatoos sur le corps, l'autre en a un bon petit nombre également, et les autres, en ont plus ou moins tous un par ci par là. 
Je me suis ensuite baladée dans Paris, et ce sont les affiches publicitaires et autres campagnes qui me sont apparues pleines de tatoué(e)s (Ba&sh, David Beckham chez H&M, même le mec sur la pub Sephora de la fête des pères).
Je dois admettre que c'est plutôt intéressant, oui, de shooter un modèle tatoué, je ne vais pas le nier, j'ai juste un peu de mal avec le côté "indélébile" de la chose et sur le fait que très certainement, cet effet de mode passera, et que d'ici quelques temps, les jolis bras tatoués des demoiselles ne seront plus autant un atout, et seront bien moins facile à assumer...

Je pars à NY en Septembre, et on m'a dit qu'à Brooklyn, en ce moment, tout le monde est tatoué, et qu'à la limite, si tu n'arbores pas toi même tout un tas de dessins sur le corps, t'es un peu comme un intrus. Etant moi-même une non tatouée, je commence à me tâter sévèrement quant au sort de ma peau vierge.... Je vous rassure, si je cède au tatoo, il n'y en aura qu'un seul, et c'est tout!

Et pour le plaisir des yeux...
Des hommes tatoués. Parce que cette petite réflexion autour du phénomène je suis tatoué, jme fais shooter ne vaut pas que pour les filles. 
Après, qu'on aime ou pas c'est un autre débat.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire