jeudi 20 septembre 2012

Carte postale gourmande de New York


Il y a maintenant une semaine que je suis revenue de New York où j’ai passé 10 jours pour finir mon été en beauté. Avec à la clé, un petit crochet pas Los Angeles le temps d’une journée (oui, oui, je suis comme ça!) ce qui m’a permis de dégoter un tas de bonnes adresses.
Vous connaissez mon goût pour la mode, hé bien figurez vous que ce n’est pas la première chose dont j’ai eu envie de vous parler.
Car même si j’ai fait quelques emplettes, j’ai surtout gardé un souvenir mémorable des encroits où j’ai…..mangé!
La gourmandise est, je dois l’avouer, un de mes péchés, et je me suis bien fait plaisir.
Dans le seul de but de vous ramener la liste des endroits à ne pas louper (évidemment….)

Sachez avant tout que je résidais à Williamsburg (un quartier de Brooklyn) et que par conséquent, la plupart des adresses qui vont suivre se trouvent dans ce coin….

Tout d’abord, pour mon premier matin là-bas, je me suis fait un vrai petit déj en terrasse, dans les petites rues aux facades de briques (avec les fameux escaliers, oui, à Brooklyn il y a ça aussi!) chez Bakeri, 15 Wythe Avenue
Dans la vitrine du comptoir, une ribambelle de gateaux, biscuits et autres muffins pour agrémenter mon tchai tea. Ça commençait parfaitement!!!!!



Pour les fans de chocolat, j’ai découvert la boutique Mast Brothers, 111 North 3rd Street , des frères chocolatiers/mégacanons (allez les googliser, vous m’en direz des nouvelles) qui proposent les mélanges classiques : choco/cramberries, choco/noisettes, et des mélanges plus suprenants comme choco/Serrano ou choco/vanille fumée. Tout ça emballé dans un packaging adorable et fabriqué dans la cuisine qui donne directement dans la boutique. Je vous laisse imaginer l’odeur qui vous titille les narines en ouvrant la porte…





Ensuite, en me promenant dans le Meatpacking (à Manhattan cette fois), j’ai découvert le Chelsea Market, un grand marché couvert, avec à l’intérieur, principalement des boutiques de bouffe. Mais surtout:Eleni's Bakery

Une boutique qui vend des cupcakes et des biscuits qui vous font prendre 3 kilos rien qu’en les regardant. Attention! Perso, j’ai pas voulu tester le cupcake fluo, ni le biscuit au sucre, ça, c’était surtout pour le plaisir des yeux. PAR CONTRE, je me suis laissée tenter par leurs cookies avoine et chocolat. Une tuerie, si vous voulez mon avis! J’ai tellement aimé, que dès que j’ai eu l’occasion de repasser dans le quartier quelques jours plus tard, j’ai fait un petit crochet par le Chelsea Market pour me racheter une boîte. Croyez moi, ils valent totallement le détour!



Il y a aussi la patisserie Fat Witch (la grosse sorcière) juste à côté qui, elle, vend des brownies. Un petit bijou de chocolat, miam…..





De manière générale, je suis plutôt une fille “salée”, je craque plus volontier pour une entrée que pour un dessert, alors entrons tout de suite dans le vif du sujet avec mes bonnes adresses pour diner/dejeuner/manger, quoi…..
Et là, par quoi commencer?

Déjà, je peux vous dire que la cuisine que j’ai expérimentée n’a rien à voir avec la junk food ou la cuisine Américaine que l’on a l’habitude de voir ou de goûter. Brooklyn étant le fief des hipsters healthy/conscious ( sains et conscients), j’ai eu le réel sentiment de manger des choses super saines. Et surtout avec des produits simples mais des goûts travaillés: la bonne sauce, la bonne cuisson, le bon croquant, etc….

Tout d’abord au Café Colette, 79 Berry Street, Brooklyn
Dans un cadre très “dinner”, avec une petite terrasse couverte façon jardin d’hiver, j’ai mangé par exemple une salade de tomates (rouges, jaunes) et Burrata dont j’ai encore le jus dans la bouche. Après ça, j’avais pris des tartines de fèves et Ricotta. 3 légumes dans un seul repas, mangerbouger.fr peut être fier de moi! Le bon truc à savoir, c’est que les assiettes étant copieuses, si vous n’avez pas une grosse faim, vous pouvez tout à fait prendre 2 entrées en guise de repas.





Il y a aussi le Reynard, au rez de chaussée du Wythe Hotel, 80 Wythe Avenue, toujours à Brooklyn. Le cadre est très chouette, et la soupe au maïs que j’ai mangée m’a donné des envies de cuisine pour cet hiver. Avec ça, toujours dans la carte des entrées, j’ai pris des légumes croquants avec une sorte de ricotta. Quand je vous dis que j’ai mangé très sain!!!!


Je dois avouer que la seule fois où j’ai fait un écart de conduite a été mon diner chez Five Leaves, 18 Bedford Avenue, à Brooklyn mais vers Greenpoint.
Mais pour ma défense, il fallait, parait-il que je goûte les truffled fries. Quesaco?
Des frites à la truffe. Croyez moi, la meilleure chose que vous puissiez manger dans votre vie. Je ne sais pas comment ils font, mais j’ai été acheter de l’huile de truffe en spray à la maison de la truffe en rentrant et j’attends d’essayer de pshitter un coup sur mes frites, la prochaine fois que j’en fais.
Sérieusement, je crois que ça a été ma découverte culinaire de l’année et un des plus beaux moments que mes papilles ont vécu ces derniers temps.
La truffled fries, c’est L’AVENIR!!!








Enfin, je ne pouvais terminer mon séjour sans goûter le lobster roll (sandwich au homard). Pendant mon séjour là-bas, Gwyneth Paltrow en a parlé sur son blog (Goop) en donnant quelques adresses aux USA. Celui où j’ai été n’en faisait pas partie, mais il était plutôt très bon.
Red Hook Lobster. A l'habitude, ils ont un camion, mais le dimanche, ils tiennent un stand au marché au puces de Williamsburg. Prenez en un (16$  tout de même) et allez le manger sur un banc juste en face, avec la vue sur la skyline de Manhattan. Et vous penserez à moi!!!



A rédiger cet article, j’ai encore l’eau à la bouche de tout ce dont je viens de vous parler!!!

Vous allez vraiment me prendre pour une tarée de bouffe. Oui, c’est vrai, je dois admettre que j’adore ça!!!
Mais pour vous montrer que je n’ai pas fait QUE me remplir l’estomac, regardez les quelques souvenirs que je me suis ramenés…Je vous en reparle très bientôt.





On mange quaaaaaaaaand?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire